Nombre total de pages vues

BIBLIO: Enquête sur un plateau de fromages (2016-2017)



Après des centaines d'heures de terrain (en 2016 et 2017), d'analyses, de rédaction, et les relectures, voici enfin la parution de notre article :

ÉVALUATION DES POPULATIONS DE PASSEREAUX COMMUNS NICHEURS D’UN PLATEAU AGRICOLE DU PUY-DE-DÔME (FRANCE) PAR LA MÉTHODE DU « DISTANCE SAMPLING » par François GUELIN, Jean-François CARRIAS, Alex CLAMENS, Jean-Philippe MEURET et Gilles SAULAS.

En voici le résumé : Les 22 espèces d’oiseaux nicheurs les plus communes d’un plateau agricole auvergnat de 8000 ha ont été étudiées par un collectif de 19 ornithologues en 2016 et 2017 par un échantillonnage systématique de 157 points d’écoute annuels de 15 minutes, traités en "distance sampling". La zone étudiée est située dans le département du Puy-de-Dôme, à 1000 m d’altitude, entre le massif du Sancy et celui de la Chaîne des Puys : c’est un milieu agricole ouvert de prairies de fauche et de pâtures avec moins de 20 % de bois et de haies. Parmi les 70 espèces nicheuses, 22 ont pu être estimées à l’aide du logiciel Distance 7.0 : les plus abondantes (plus de 1000 couples sur 8000 ha) sont la Fauvette à tête noire (2676 couples), le Merle noir (1742 couples), le Pinson des arbres (1488 couples), la Fauvette grisette (1446 couples), l’Alouette des champs (1350 couples), le Chardonneret élégant (1201couples). Le Tarier des prés, espèce particulièrement typique des milieux prairiaux, n’est estimé qu’à 260 couples, probablement en chute libre depuis quelques décennies. Les estimations réalisées sont très cohérentes avec les autres études effectuées sur des grandes surfaces. La méthode du "distance sampling" nous paraît réellement très intéressante pour travailler sur les populations d’oiseaux communs à des échelles géographiques plus étendues, d’autant plus qu’elle permet d’obtenir des fourchettes statistiques robustes, et aussi d’éviter les extrapolations à dire d’expert ou à partir de l’étude de petites surfaces.
Abstract: In 2016 and 2017 , the 22 most common breeding bird species of a 8,000 ha farmland plateau from the Auvergne region were studied by 19 birdwatchers using systematic 15 minutes point-counts method on 157 points. The analysis was carried out with the Distance 7.0 software. The studied area is located in the Puy-de-Dôme French département between the Sancy mountains and the volcanic Chaîne des Puys range at about 1,000 m. asl.: it is an open farmland plateau mainly composed of pastures and grassland with less than 20% woods and hedges. Among the 70 breeding bird species found, 22 had their population estimated: the most numerous (with more than 1,000 breeding pairs over 8,000 ha) are the Eurasian Blackcap with 2,676 pairs, the Common Blackbird with 1,742 pairs, the Common Chaffinch with 1,488 pairs, the Common Whitethroat with 1,446 pairs, the Eurasian Skylark with 1,350 pairs and the European Golfdfinch with 1,201 pairs. The Whinchat, a typical grassland species, with an estimated population of only 260 pairs, has probably declined sharply over the past decades. The population estimates are consistent with other studies on large areas. The distance sampling method seems to be a very efficient one to work on common passerine populations on a large geographic scale as it provides statistically proven results and avoids experts’ opinion estimates from small scale studied areas. 
 Vous pouvez vous procurer cet article en CLIQUANT ICI  ou allant sur le site de la REVUE ALAUDA  
ou en vous adressant aux auteurs.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Contactez-nous :